FAQ (Foire aux questions)

QUELLE RACE DE CHIEN CHOISIR ?

 

Choisir une race de chien n'est pas toujours chose aisée, surtout lorsqu'on n'a pas, ou peu d'expérience avec les chiens. Il faut alors se méfier des coups de coeur, et bien réfléchir aux conséquences de ses choix, et responsabilités que représente l'adoption d'un animal, quel qu'il soit. 

Avant de choisir son chien, il est impératif de se poser cette question : cette race est-elle adaptée à mon mode de vie ?

Le Dr François, vétérinaire, nous livre de précieux conseils pour bien choisir la race de son chien.
 

Maison ou appartement : quelle race de chien choisir en fonction de son mode de vie ?

Si vous habitez à la campagne ou disposez d’un grand jardin, il est clair que vous pouvez vous permettre à peu près n’importe quelle excentricité dans le choix de votre futur chien. Des bergers aux terriers en passant par les bouviers, chacun y trouvera son compte. Les chiens disposeront d’assez de place pour se dépenser et évacuer le surplus d’énergie qu’ils possèdent.

Ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas passer beaucoup de temps à jouer avec votre chien, à le solliciter et à lui donner de l’exercice physique.

Bien entendu si vous habitez en appartement, le problème se complique.

Généralement il est conseillé de privilégier des races de chiens calmes et de petite taille.  C’est beaucoup plus facile à gérer.

Maintenant, si vous disposez de beaucoup de temps libre et que vous êtes prêts à passer au moins 2 heures par jour, tous les jours à promener et donner de l’exercice à votre chien pourquoi pas, mais avouons-le,  ce cas est extrêmement rare…

Si vous désirez tout de même avoir un grand chien en appartement, privilégiez une race de chien très calme, qui aura moins tendance à vouloir « faire le fou »…

Cependant encore une fois, privilégiez les petites races, calmes. Qui dit grand chien dit encombrement et même si votre toutou est calme, il aura vite fait de faire des dégâts par maladresse chez vous.

> Comment bien choisir son chien d’appartement ?

Quelle race de chien choisir en fonction de mon expérience?

   - Les chiens de montagne ( Montagne des pyrénées, Berger d’Anatolie …) sont des animaux plutôt calmes, mais au caractère plutôt fort. Il vaut mieux avoir déjà une expérience avant de les choisir, mais pourquoi pas.

   -  Les chiens de berger (Berger Allemand, Bergers Belges, Bergers Australiens…) sont des chiens magnifiques mais généralement très « speed » et nécessitant une solide éducation ainsi qu’un terrain pour pouvoir se dépenser. Franchement  déconseillés en appartement.

quelle race de chien choisir
Le Berger Australien, comme les autres chiens de Berger, sont déconseillés en appartement


   - Les terriers (Cairn Terrier, Yorkshire Terrier…) sont des petits chiens très vifs et intelligents, qui ont besoin de se dépenser. Ils sont de petite taille est généralement assez compatibles avec une vie en appartement si l’exercice physique leur est permis au quotidien.

   - Les molosses (Bouledogues, Rottweilers, Staff…). Pas de généralité pour ces chiens. On peut avoir des animaux assez patauds (Dogue de Bordeau) ou des chiens beaucoup plus nerveux (AmStaff). Ils sont généralement déconseillés pour des propriétaires non expérimentés mais malheureusement l’effet de mode fait qu’on les retrouve souvent entre de mauvaises mains, et puis ensuite dans les médias…c’est regrettable car ce sont des races formidables…

   - Les chiens de chasse (Braque, Epagneul) sont des chiens qui ont de l’énergie à revendre, donc clairement à proscrire en appartement

   - Les chiens d’agrément ( Chihuahua, Spitz, Cavalier King Charles, caniches) Sont des animaux généralement parfaitement adaptés à la vie en appartement si tant est qu’un minimum d’éducation leur est donné.

 

quelle race de chien choisir
Le Cavalier King Charles, un adorable petit chien adapté à la vie en appartement

On entend souvent que « les petits chiens sont plus mordeurs/hargneux que les gros », c’est simplement lié au fait qu’on n'éduque pas un gros comme un petit. C’est rare d’avoir une mamie qui porte un Rottweiler en « sac à main » alors qu’on voit trop de petits chiens scotchés dans les bras de leurs maitresses…

Les races de chien à proscrire sans une solide expérience

Je vais vous donner une liste élaborée d’après mon expérience en clinique.

Je vois trop de gens venir consulter parce que « mon chien m’a mordu », « mon chien est gentil avec mon mari mais avec les enfants et moi il grogne »…

Il y a des races, soyons honnêtes, qui sont clairement à proscrire si l’on a aucune expérience des chiens.

Attention, ce sont souvent des races merveilleuses !

Par deux fois ces quinze derniers jours j’ai eu la même expérience. Une mère de famille vient me voir avec un gros toutou (très sympa au demeurant). « Docteur j’ai un souci, le chien me grogne et tente de mordre mes enfants alors qu’avec mon mari tout se passe bien » Résultat des courses…la famille va se séparer du chien alors qu’il est magnifique et sans aucun problème de comportement irrécupérable…c’est malheureux.

La fameuse liste des chiens à proscrire : encore une fois ce sont des chiens très beaux et « à la mode » mais franchement je n’ai plus envie de voir des chiens abandonnés à cause d’un mauvais choix à la base.

COMMENT PROTÉGER SON ANIMAL DE LA CHALEUR

 

POUR LES ANIMAUX, LA VAGUE DE CHALEUR N'EST PAS LA BIENVENUE

Petits conseils pour rafraîchir vos animaux

-Mettre dans le congèle des bouteilles d'eau une fois gelé les déposer dans les paniers et recouvrir d'une serviette.

-Si vous avez un jardin mettre une bassine d'eau fraîche pour que l'animal puisse patauger 

-Un ventilateur qui tourne et non fixe afin d'éviter les otites

-Changer l'eau de la gamelle le plus souvent possible et ne pas mettre de glaçons afin d’éviter les diarrhées 

-Les mouiller à l'aide d'un gant 

-Brumisateur d'eau sur la tête des chiens éviter d'en faire autant pour les chats qui ne vont pas dû tout apprécier

-Si vous avez un jardin mettre à disposition une grande gamelle d'eau à l'ombre pour les animaux de passage

-Donner accès à la salle de bain et mettre de l'eau dans la baignoire et/ou le lavabo

-Poser sur le sol une serviette mouillée d'eau froide

COMMENT AIDER SON CHAT QUI A PEUR DE L'ORAGE

 

1 – Les chats réagissent aux changements climatiques

Certains scientifiques ont émis l'hypothèse que la variation de pression de l'air lors des changements climatiques, ainsi que l’ouïe très fine des chats, leur faire prendre conscience des orages avant que nous sachions qu’ils arrivent. Cette connaissance préalable peut les rendre nerveuxSi vous voyez que votre chat agit étrangement alors que la météo vous a indiqué que des orages étaient prévus, vous pouvez prodiguer quelques soins préventifs à votre chat avant que le tonnerre gronde.

2 – Assurez-vous que votre chat est à l’intérieur

Si votre chat sort, assurez-vous qu'il puisse rentrer à la maison. Il serait dangereux que votre chat soit bloqué dehors en pleine tempête.

3 – Adoptez la bonne attitude

Le chat ressent vos émotions. Si vous êtes vous-même inquiet par la tempête, alors il y a de fortes chances pour que votre chat le soit aussi. Adoptez donc une attitude positive et calme, ce qui évitera à votre matou d’être stressé et nerveux.

4 – Les produits naturels

La fleur de Bach peut s’avérer utile pour détendre votre chat. Elle permet d’aider le corps et l’esprit à faire face à la peur ou à un traumatisme.

Le diffuseur Feliway peut aussi aider votre chat. Il diffuse des hormones apaisantes qui le rassureront. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre vétérinaire.

5 – Laissez votre chat se cacher

Si votre chat veut se cacher, laissez-le faire. Chez les chats, se réfugier lors d’une tempête est instinctif. S’il se sent en sécurité sous votre lit ou dans une armoire, il ne faut pas l’empêcher d’y aller.

6 – Réconfortez votre chat

Certaines personnes affirment qu’il vaut mieux ne pas rassurer un animal qui a peur, car cela le conforte dans sa sensation de peur. Il se dit alors « mon maître me rassure, donc c’est que j’ai bien une raison d’être terrifié ». Cependant, il y a un juste milieu entre le fait de réconforter un chat et le fait de le dorloter. Une petite caresse ou un petit câlin pour qu’il se sente plus en sécurité ne lui fera pas de mal.

OU ENTERRER SON ANIMAL ?

 

Lorsque votre animal est mort, pouvez-vous enterrer votre chien ou votre chat dans votre jardin ? Est-il obligatoire de le faire incinérer ? Des questions douloureuses mais incontournables lorsque le moment arrive.

Enterrer son animal : le choix de l'inhumation

- La première solution est l’équarrissage(destruction du corps) prévue dans le Code rural (article 264) qui pose des conditions strictes concernant l’inhumation des animaux. “ Les propriétaires ou détenteurs d’un ou plusieurs animaux morts pesant au total plus de 40 kg sont tenus d’avertir dans les plus brefs délais l’équarrisseur autorisé d’avoir à procéder à l’enlèvement du ou des cadavres. ” Une solution certes économique mais difficile à envisager quand on a choyé son animal comme s’il faisait partie de la famille. Si votre animal pèse plus de 40 kg, il faudra pourtant vous y résoudre.

- Si vous avez un jardin, et que votre animal pèse moins de 40 kg, vous pouvez l’ inhumer mais en respectant des règles strictes. Vous devrez creuser un trou de 1 mètre de profondeur et à 35 m de distance, au moins, des habitations, puits, point d’eau les plus proches… Et recouvrir le corps de chaux.

- Vous pouvez aussi choisir d’enterrer votre chien ou votre chat dans un cimetière animalier géré par des sociétés privées ou des associations à but non lucratif. Le plus célèbre et le plus ancien est le cimetière d’Asnières, dans les Hauts-de-Seine. Des services de pompes funèbres rattachés au cimetière existent parfois. Ils s‘occupent de tout, viennent chercher l’animal à votre domicile, le transportent au cimetière et l’inhument. Il vous en coûtera les frais de concession renouvelables (un an à 20 ans), les frais d'enfouissement, la taxe d’inhumation, plus le prix du cercueil et de la dalle. Pour connaître la présence d'un cimetière dans votre département, renseignez-vous auprès de votre mairie.
Enterrer son animal : le choix de l'incinération

- Si vous optez pour l'incinération, sachez qu’elle peut être individuelle ou collective. Vous pouvez assister à la cérémonie. On vous propose divers modèles d'urnes funéraires pour conserver les cendres avec vous et les rapporter chez vous. Si votre animal meurt à la maison, vous prenez directement contact avec la société. S’il est euthanasié, le vétérinaire peut se charger de faire enlever la dépouille par un service spécialisé.
- Vous pouvez aussi envisager de le faire naturaliser. Cette solution chère, peu usitée et un peu morbide permet de garder la « présence » d'un compagnon particulièrement chéri de son vivant. La tâche du taxidermiste est très minutieuse puisqu'il s'agit de redonner l'apparence de vie et de mouvement.

Enterrer son animal : les tarifs

- Incinération : entre 60 et 150 euros selon le poids de l’animal.
- Inhumation : de 100 à 600 euros selon le cercueil, l’emplacement etc…

Liste des cimetières animaliers et centres d’incinération sur le site de 30 millions d'amis

http://www.30millionsdamis.fr/la-fondation/annuaire.html

QUELS SONT LES 8 ALIMENTS DANGEREUX POUR LES CHATS ?

 
Il est bien naturel de vouloir faire plaisir à son chat en lui donnant des aliments qui le changent de ses croquettes ou sa pâtée habituelles. Mais il faut faire extrêmement attention. Certains aliments sont très dangereux pour les chats. Donner les restes de son repas à son félin peut être une bien mauvaise idée !
Voici quelques exemples d'aliments à proscrire
 

Les fruits à pépins et noyaux

 
Pommes, abricots, poire, raisin, cerises... les noyaux ou pépins que renferment ces fruits sont dangereux pour les chats car ils contiennent du glycoside cyanogénique, un agent pouvant empoisonner les animaux.
 

Le thon en boîte

 
Donner régulièrement du thon en boîte à son chat n'est pas une bonne idée. En effet, celui-ci est beaucoup trop salé, et risque à long terme de provoquer de graves problèmes rénaux.
 
En outre, le thon en boîte ne contient pas de taurine, un acide très important pour le coeur mais aussi la vision des félins.
 

Le chocolat

 
Envie de donner une friandise à votre petit compagnon ? Oubliez l'idée du chocolat ! Celui-ci est en effet très mauvais pour les chats, comme pour les chiens. Il contient en effet de la théobromine, un compensé qui perturbe leur système nerveux, endommage leur coeur, et que leur métabolisme est incapable d’éliminer.
Une trop forte dose de chocolat peut entraîner la mort de votre animal.
 

Les oignons

 
Crus, les oignons sont toxiques pour les chats en raison des dérivés soufrés qu'ils contiennent. Ceux-ci agissent sur les globules rouges  de l'animal, et engendrent vomissements, anémie, et tachycardie.
 

Les pommes de terre, choux et navets

 
Ces légumes fermentent dans l'estomac de l'animal, et engendrent gaz et diarrhées.
 
Les pommes de terre crues contiennent quant à elles de l'oxalate de calcium, qui endommage l'appareil urinaire des animaux.
Les champignons
Certains champignons sont toxiques, et comme chez les hommes, ils peuvent provoquer de graves problèmes de foie, et neurologiques, ou dans les pires cas, engendrer la mort.
 

L'avocat

 
L'avocat contient de la persine, un élément toxique qui peut endommager le coeur et les poumons des animaux.
 

Les noix

 
En raison de leur forte teneur en phosphore et de leur digestion difficile chez les animaux, les noix sont à éviter.
 
Les noix de macadamia peuvent en outre engendrer une forte fièvre, affaiblir votre compagnon, et augmenter son rythme cardiaque. Les noix de muscades, elles, peuvent provoquer des hallucinations lorsqu'elles sont ingérées en grande quantité.

MON CHIEN VOMIT, QUE FAIRE ?

 
Le chien vomit souvent à cause d’un problème gastrique, lié à la nourriture ingérée ou à des maladies gastriques. Mais les vomissements du chien peuvent être liés à une maladie comme le diabète ou encore la parvovirose. Il n’est pas simple de déterminer la gravité des vomissements. Ainsi nous allons voir pourquoi le chien vomit et comment réagir.
 
Pourquoi mon chien vomit ?
 
Différencier vomissement et régurgitation
 
La régurgitation intervient presque immédiatement après que le chien ait absorbé de la nourriture. Le rejet se fait sans contractions douloureuses de l’abdomen, les causes provenant de l’œsophage ou du pharynx. Ceci se produit lorsque le chien a mangé trop vite ou a mangé de l’herbe par exemple.
 
Au contraire, le vomissement fait appel aux muscles de l’abdomen et du diaphragme qui se contractent douloureusement afin d’expulser violemment le contenu de l’estomac. Les vomissements peut intervenir plusieurs heures après le dernier repas.
 
Les causes du vomissements chez le chien
 
Bien souvent, le chien vomit à cause de la nourriture à proprement dite : suite à un excès de nourriture, à l’absorption de nourriture avariée ( intoxication) ou encore lors de la transition à une nouvelle nourriture (exemple : changement de marque ou de type de croquettes).
Mais un chien vomit aussi en cas de maladie du tube digestif : Gastrite, occlusion intestinale, vers intestinaux, cancer de l’estomac, cancer de l’intestin, obstruction à cause de corps étrangers.
 
D’autres maladies plus génériques peuvent induire des vomissements chez le chien : diabète, parvovirose, hépatite ou encore septicémie.
 
Mon chien vomit que faire ?
 
Déterminer la gravité des vomissements et agir
 
Il est hélas difficile de déterminer soi-même la cause et la gravité des vomissements sans avis médical. Induisent-ils une maladie ? Sont-ils le simple refoulement d’un repas trop copieux ou avarié ?
 
La tâche est donc compliquée. Ceci dit, si le chien vomit une ou deux fois, que d’autres signes de maladies n’apparaissent pas et que vous le trouvez dans sa forme habituelle, la solution consiste à le faire jeûner pendant 24 heures.
 
mon chien vomit 300x168 Mon chien vomit, que faire ?N’oubliez pas de lui donner de l’eau en abondance car quand le chien vomit, il se déshydrate. Ensuite vous pouvez lui donner du riz bien cuit et reprendre son régime habituel.
 
Mais au moindre doute, appelez ou consultez votre vétérinaire, ce que nous allons voir plus bas.
 
Au moindre doute contacter votre vétérinaire
 
Si le chien vomit de manière chronique, c’est a dire que les vomissements se répètent plusieurs fois par semaine ou sur une durée prolongée, ce peut être la conséquence d’une maladie (gastrique ou plus générique comme nous l’avons vu plus haut).
 
Mais même en cas de vomissement aigus, et si les vomissements ne s’arrêtent pas pendant plus d’un jour, il faut également consulter d’urgence votre vétérinaire,  surtout si le chien est abattu et très fatigué. Ne perdez pas de temps, une gastrite peut être fatale au chien si elle n’est pas soignée à temps.
 
Enfin si le chien vomit plusieurs fois dans la journée et que les vomissements sont liés à d’autres signes de maladie, contactez votre vétérinaire en toute urgence.
 
Pour conclure
 
Comme nous l’avons vu, il faut en premier lieu différencier la régurgitation du vomissent. En cas de vomissements peu répétés et d’origine gastrique, une diète de 24 heures accompagnée d’eau en abondance peut permettre à votre chien de se rétablir.
 
Mais au moindre doute il faut absolument consulter votre vétérinaire, surtout lorsque que le chien vomit beaucoup et de manière répétée sur la durée.
 

 

QUELLES SONT LES 8 PLANTES TOXIQUES POUR LES CHIENS ?

 
Embellir son intérieur ou son jardin avec des plantes et des fleurs, toutes plus originales les unes que les autres, est très passionnant et réjouissant. Cependant, nous ne devons pas oublier nos chiens qui eux,  ne perçoivent pas forcement l’aspect décoratif de ces végétaux et s’empressent d’aller les renifler, voir les goûter.
 
Malgré l’attrait « fleurissant » que nous avons pour la botanique, et c’est le cas de le dire, les dangers pour nos chiens sont eux, très importants face à la toxicité de certaines plantes. En cas d’ingestion de certaines, les symptômes peuvent être plus ou moins graves et l’issue parfois mortelle.
 
Alors examinons ensemble certaines de ces plantes toxiques pour les chiens, les symptômes qu’elles déclenchent en cas d’ingestion et enfin, les conseils et solutions pour réagir face à l’intoxication de son chien par des plantes toxiques.
 

8 plantes toxiques pour les chiens

 
Les plantes toxiques pour les chiens qui suivent, beaucoup d’entre nous en possèdent, ou en ont déjà eu chez eux. Il est tout à fait possible d’en posséder et respirer la nature à domicile, mais en prenant garde que votre chien ne les ingurgite pas. Alors voici la liste de ces 8 plantes toxiques ainsi que les symptômes en cas d’ingestion :
 
Dieffenbachia
 
Dieffenbachia 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•irritation buccale et brûlures
•salivation excessive
•vomissements
•difficultés respiratoires
• asphyxie
 
Philodendron
 
Philodendron 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•irritation buccale et brûlures
•salivation excessive
•vomissements
•difficultés respiratoires
•asphyxie
 
Liliacées
 
Liliacees 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•irritation buccale et brûlures
•salivation excessive
•vomissements
•difficultés à avaler
•léthargie et coma
 
Laurier rose
 
laurier rose 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•vomissements
•diarrhées
•perte de coordination
•difficultés respiratoires
•insuffisance cardiaque et convulsions
 
Gui
 
gui 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•vomissements
•diarrhées
•convulsions
•insuffisance cardiaque
•perte de connaissance et coma
 
Ficus
 
ficus 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•vomissements
•diarrhées
•perte de coordination
•irritation buccale
•brûlures buccales
 
Oreille d’éléphant
 
oreilles delephant 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•irritation buccale
•brûlures buccales
•salivation excessive
•vomissements
•difficultés à avaler
 
Arbre de Jade
 
arbre de jade 150x150 8 plantes toxiques pour les chiensSymptômes après ingestion :
•vomissements,
•ralentissement du rythme cardiaque
• bradycardie
 
 
 

Que faire en cas d’intoxication ?

 
En cas de suspicion d’intoxication, appelez immédiatement votre vétérinaire, un vétérinaire de garde ou un centre anti-poison. Vous trouverez les coordonnées des centres anti-poison des écoles vétérinaires en consultant notre article : contacter un vétérinaire en cas d’urgence. En attendant un diagnostic, voici quelques recommandations :
•Ne lui donnez pas de médicaments préalablement prescrits par le vétérinaire sans son avis
•Ne lui donnez pas de médicaments prescrits aux humains
•Ne le forcez pas à boire ni à manger sans l’avis du vétérinaire
•Ne le forcez pas à vomir
•Surveillez-le attentivement et noter tout changement dans son comportement
 
Si vous avez d’autres recommandations et d’autres plantes toxiques pour les chiens, n’hésitez-pas à réagir à l’article dans les commentaires. N’hésitez-pas à le partager ou l’envoyer par mail pour informer votre entourage sur la dangerosité de ces plantes pour nos amis canidés.
 

COMMENT PRÉVENIR ET TRAITER LE CORYZA DU CHAT ?

 
 
Le coryza du chat est une maladie complexe, car elle n'est pas dûe à un seul microbe, mais à l'association de plusieurs virus et de bactéries.
Trois virus sont impliqués dans le coryza et provoquent chacun des symptômes différents :
 
Un virus de la famille des "Herpes virus" provoquant une infection du nez et des voies respiratoires. Les symptômes sont : toux, éternuements, importants écoulements au niveau des yeux et du nez, conjonctivite et faiblesse de l'état général (perte d'appétit et fièvre).C'est le virus le plus dangereux. Il peut être mortel chez des animaux affaiblis si l'on ne met pas en place un traitement rapide.
 
Un Calicivirus provoquant lui aussi de la fièvre et de l'abattement, des écoulements oculo-nasaux et surtout des ulcères dans la bouche (plaques rouges très nettes sur la langue ou les gencives). Ces plaies dans la bouche sont douloureuses et provoquent salivation importante et perte d'appétit.
Un Réovirus bénin qui provoque quelques larmoiements.
 
A ces atteintes virales il faut ajouter les bactéries qui très souvent se surajoutent et provoquent des complications chez les chats déjà affaiblis: pus dans les yeux et le nez.
 
Les principaux symptômes
 
Cette maladie touche en priorité les animaux vivant en communauté (chatterie, refuge, «famille nombreuse», chats semi-sauvages), les chatons et les adultes non vaccinés.
 
Après une incubation courte (2 à 5 jours), les signes respiratoires (toux, éternuements), les écoulements des yeux et du nez, la perte d'appétit et parfois les tâches rouges dans la bouche apparaissent, de manière plus ou moins importante selon les animaux.
Si plusieurs chats présentent les mêmes symptômes au même moment, il est fort probable qu'il s'agit du Coryza qui est une maladie très contagieuse. La contagion s'effectue, (comme pour la grippe chez l'homme), sans contact direct, par les éternuements ou quand les chats se soufflent dessus.
La maladie non traitée peut évoluer vers une guérison naturelle chez certains animaux résistants. Mais attention elle peut quelquefois se compliquer d'une nécrose des os du nez, avec infection généralisée, et finir par la mort de l'animal si celui-ci est déjà affaibli et refuse de s'alimenter.
Un chat guéri du Coryza peut rester porteur de longues années, et être à nouveau contagieux à la suite d'évènements tels qu'un stress, une mise-bas ou une autre maladie.
 
Le traitement et la prévention
 
Le traitement du Coryza se fait à base d'antibiotiques (en comprimés, en gouttes ou en injections si nécessaire). Une aérosolothérapie peut également donner de bons résultats… si le chat se montre coopératif, car il s'agit de lui faire des sortes d'inhalations plusieurs fois par jour pendant 15 minutes !
Pour les cas graves, une hospitalisation est parfois indispensable, afin de réhydrater le chat et de lui administrer une alimentation liquide par sonde.
La meilleure manière de combattre le coryza félin est la vaccination. vaccinationLe vaccin contre le coryza est actif à la fois contre les Calicivirus, et contre la rhinotrachéite, et l'on y associe de plus en plus souvent un vaccin contre les Chlamydias, bactéries à l'origine de complications.La vaccination se fait en deux injections à un mois d'intervalle, avec un rappel tous les ans.  

QUELLES DÉMARCHES A FAIRE POUR UN ANIMAL PERDU ?

 

1 - vérifier auprès de l'I-Cad = Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques que ses coordonnées sont à jour :
 
---- I-CAD 112-114 Avenue Gabriel Péri 94246 L’Hay les Roses - 01 55 01 08 40
 
2 - contacter + leur faire parvenir une photo del'animal et surtout les relancer régulièrement :
- la fourrière (si l'animal n'est pas identifié, il risque d'être euthanasié - la mairie vous donnera ses coordonnées)
- les spa / refuges / association locales 
- les vétérinaires du coin
- la mairie
- la police municipale / la gendarmerie
 
3 - mettre des affiches chez les commerçants, les pôles santé, les lieux de passage...sur tous les abri-bus, poteaux et cabines téléphoniques, tabacs, presse, boulangeries, bars, supérettes, jusqu'à 800 mètres du lieu de disparition du minet, et ce tous les 20 à 30 mètres maximum (choisissez les carrefours, tous les endroits où les gens patientent, s'arrêtent, regardent)
 
4 - mettre des tracts dans les boîtes aux lettres des voisins
 
5 - faire du porte à porte auprès des voisins pour voir s'il n'est pas enfermé dans cave, garage, abri de jardin...
 
6 - en parler au facteur, aux éboueurs, au gardien
 
7- l'appeler la nuit quand il n'y a pas de bruit avec son paquet de croquettes et une lampe très bonne méthode
 
8- Que votre animal soit ou non identifié, n’hésitez pas à passer régulièrement visiter les box de la fourrière. En effet, il arrive parfois que les tatouages sur les chiens ne soit pas très lisibles, ou encore que la puce soit indétectable parce qu’elle a « migré », bien que cela reste rare, mieux vaut vérifier au cas où!
 
 
 

COLLIER POUR CHIEN : COMMENT LE CHOISIR ET LUI APPRENDRE A LE PORTER ?

 
Le collier pour chien a une importance toute particulière, et c'est l'un des premiers accessoires pour chien que vous devez acheter. Votre chien aura un collier toute sa vie, c'est indispensable pour sa promenade.
 
Choisir le collier pour chien
 
Il faudra changer le collier pour chien à l’âge adulte. oui, la petite boule de poils aura grandi ! Pour l’instant, ne prenez pas un collier pour chien immense en pensant éviter d’en racheter un : vous vous retrouveriez rapidement avec le collier seul au bout de la laisse, car le chiot aura sans peine dégagé sa tête.
 
On évite le collier étrangleur . Les harnais sont utiles pour les petits chiens mais ne sont pas idéaux pour cet apprentissage.
 
Le port du collier pour chien
 
Dans un premier temps, il faut habituer le chiot à supporter le collier, puis la laisse. 
 
N’essayez pas de la lui mettre le collier de force en le coinçant contre un mur ! C’est un mauvais départ. Transformez cela en jeu. Mettez le collier en vous amusant avec lui. Veillez bien à ce qu’il ne se blesse pas. Serrez suffisamment, sinon, il peut passer sa mâchoire inférieure ou sa patte dedans et se blesser.
 
Laissez-lui le collier pour chien en permanence, autrement il le supportera plus difficilement et l’associera à l’apprentissage de la laisse. Au début, vous pouvez également lui mettre la laisse à la maison, sans le tenir, pour « banaliser » cet outil.
<< 1 | 2 | 3 >>